Tête de WTF #2

Publié le par Tmnath

/

Tête de WTF #2                         

 

Vous avez vu, je suis gentil j'ai mis une tête différente. Ça me prend plus de temps à : prendre la photo, découper et foutre les effets, mais vu que ça a l'air de vous plaire. En plus j'ai réussi à me faire rire moi-même tellement j'ai l'air con.

 

Alors ... Ah ouais les trucs bizarres qui me sont arrivés.

L'autre fois j'étais chez l'orthodontiste (faut bien entretenir mes belles dents, d'ailleurs je vous ferez une photo où on les voit toutes, elles sont si belles), dans la salle d'attente.

Avant de continuer, je tiens à signaler que tout ce que je raconte est réel, c'est ça qui ... fait que c'est bizarre.

Okay la prochaine fois je n'écris plus d'article à 3 heure du mat', j'ai du mal à réaliser si mes phrases veulent dire quelque chose ou pas. Euh oui donc, j'attendais tranquillement, mes radios dans la main (oui je ... attendais une parenthèse serait trop longue *flash*

 

*flash*

http://www.weedeco.fr/images/catalogue/id_1/images/4154_ange.png

*flash*

 

      Quelques jours plus tôt ...                  

Je me rendais alors au centre de radiologie près de chez moi, centre se trouvant d'ailleurs juste à côté d'un resto chinois. Les rayons X peuvent-ils changer le goût de la bouffe ? Bonne question. En tout cas l'agent chimique de la même lettre il fait des Super Nanas.

On m'a scanné le crâne, et comme je suis déjà venu plusieurs fois dans cet endroit je suis ,disons, un habitué. Tellement habitué qu'elle m'a laissé faire la radio moi-même. J'ai bricolé un peu l'appareil une fois qu'elle avait le dos tourné, j'en ai fait un canon à rayons X et je me suis amusé à bombarder le couple obèse dans la salle d'attente avec mes rayons inoffensifs à petite dose. Mais finalement j'ai quand même fait une radio de mon crâne puisque après tout j'étais là pour ça. La madame a remis sa machine en place avec un sourire coquin et je suis sorti avec de beaux transparents de mon squelette. Y'avait même mon nom dessus.

 

*flash*

 

*vomit*

Putain je supporte pas du tout les flashback.

Je disais donc que j'étais assis dans la salle d'attente avec mes radios. Ma mère faisait des mots croisés et commentait de temps à autre la tapisserie faite avec des journaux peints. En face des moi, deux blacks typés gangsta parlaient passionnément.

Une situation tout a fait banale en somme. Vraiment, c'est tout les jours comme ça dans le coin. Ca explique pas mal de choses je sais.

Au milieu de ce mélange multi-éthnicolo-tapissolo-emmerdant, j'ai entendu un barrissement d'éléphant. Ouais, vraiment, un truc comme sur cette vidéo que j'ai mis 10 min à trouver. Alors sur le coup, oui, j'ai eu une tête de WTF dont les seuls à en profiter furent les gangsta. Mais ils étaient trop occupés à astiquer leurs nunchaku (hop, +1 orthographe).

J'ai regardé paniqué autour de moi jusqu'à comprendre qu'en fait c'était tout simplement ma mère qui se mouchait. Nan, en fait un cirque s'est installé en ville à genre 10 mètres du cabinet où j'étais. Ils sont forts pour associer des lieux qui n'ont rien à voir entre eux dans ma ville : D

 

               Voila, ensuite, un peu plus tard je regardais un reportage sur Motorhead en mangeant un kebab douteux froid qui trainait dans le coin. Et là Lemmy (le chanteur, mais logiquement avec un minimum de culture ça vous le savait déjà) indique à son batteur (Phil Taylor, pour être exact) pendant le reportage qu'il y a une termite juste à côté de lui. Le batteur tourne la tête, confirme et bouffe la termite.

Voila. Je pense que ça se passe commentaire.

 

Bon, un peu de jus d'orange pour accompagner le kebab froid.

...

What the fuck ?

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kahlan 25/04/2010 14:52


Ou alors un éléphant se faisait poser un appareil dentaire, tu peux pas savoir non plus.
J'aime bien tes flashbacks, ça fait très "lostien". Mais attention, ça fait saigner du nez, en plus de la gerbe !


Tmnath 25/04/2010 15:06



Et parfois ça tue, alors je vais éviter d'en faire beaucoup :0