Born Red

Publié le par Tmnath

 
 
En premier lieu je vous demanderai s'il vous plait de regarder cette vidéo. Surtout si vous ne l'avez jamais vu, je risque de gâcher quelques surprises et découvertes. Allez, 9 min pour moi.

Ce clip intriguant est donc réalisé par Romain Gavras. En soit il date déjà de quelques semaines, mais j'avais prévu depuis un petit moment d'écrire un article dessus. Romain Gavras est surtout connu pour avoir créé la polémique en 2007 avec la réalisation du clip du morceau Stress, de Justice (mais si, souvenez-vous). Il a réalisé pour le moment une demi-douzaine de clips en plus de ses diverses productions et apparitions cinématographiques. Et Stress avait beaucoup fait parler de lui en 2007 lorsque les médias et les politiques y avait vu une apologie de la violence et une stigmatisation des banlieues. Je ne rentrerai pas dans mes interprétations personnelles du clip, je risquerai sûrement de dire 2-3 conneries.
Je suis tout de même moins la télé qu'à l'époque, je ne peux donc pas vraiment vous parler de l'impact de Born Free et faire la comparaison avec le morceau de Justice. En tout cas la chanson de M.I.A. utilisée ici comme support sonore cadre parfaitement avec les images. La controverse s'est tout de même rapidement mise en place avec une vive réaction de Youtube qui a au début purement et simplement supprimé le clip de Gavras de la plate-forme après une mise en avant sur la page d'accueil ! Les raisons invoquées par le site parlent d'un signalement qu'ont fait certains internautes. La vidéo comporte en effet une violence crue et une nudité partielle (comme si Internet n'en est pas rempli), et Youtube applique à la lettre sa politique. Ils finissent cependant par retourner leur veste une seconde fois et remettent la vidéo en ligne avec un accès réservé aux membres majeurs.
Exit donc les visiteurs et les mineurs. Vive la promo. Heureusement Dailymotion, par pur esprit de contradiction avec son concurrent direct, je suppose, possède rapidement une version accessible librement.
Mais moi je dis vive Vimeo.

Assez de bla-bla, passons à la vidéo.
Si vous ne l'avez toujours pas vu, faites le d'abord, vraiment. En plus c'est juste au-dessus.

Comme pour Stress, la musique se rapproche ici plus de la bande-son que de l'inspiration des images. Disons que la marché est profitable aux deux : Romain Gavras réalise son clip pour faire passer son message, il crée une polémique et tout le monde parle de la vidéo. Cette popularité fait de la pub pour M.I.A.. Bingo.
Ce message, justement, est fort. L'action prend place dans une ville sans nom, qui pourrait être n'importe laquelle. Ce lieu standard est important pour la suite. La caméra s'attache rapidement à la progression d'un groupe d'intervention armé jusqu'aux dents. On passe progressivement à la caméra à l'épaule pour plus de réalisme tandis que les forces de "l'ordre" progresse vers leur objectif inconnu. Ils s'arrêtent finalement devant un bâtiment et commencent à investir l'endroit. Là encore, tout est banal, chaque habitant vit sa vie comme n'importe où dans le monde. Le but recherché et bien de nous toucher en nous prouvant que cela pourrait arriver même chez nous.
Des portes sont défoncées, des gens violentés et des quotidiens ordinaires sont brisés dans leur morne lassitude. Ils cherchent quelque chose, qu'ils finissent par trouver.

          Ils sortent de force un jeune homme pour le trainer jusque dans leur véhicule carcéral. La vérité éclate alors : ils ont tous les cheveux roux. On assimile dès lors cette rafle à beaucoup de faits historiques connus. Mais la vidéo continue, elle ne nous laisse pas le temps d'imaginer ce qui arrive. Le fourgon croise un groupe de roubelles qui lui jettent des pierres. Il ne s'arrête pas, continuant son chemin tel un bateau sur le Styx. Un graffiti fait naitre un espoir éphémère chez les captifs, une illusion future que les roux ne seront un jour plus collectés et éliminés ainsi. Car c'est bien ce qui suit. Un terrain vague truffé de mines que les détenus doivent traverser. Situation courante pendant la guerre Irak/Iran où des centaines de prisonniers Iraniens étaient utilisés pour déminer les anciens sites piégés. Une façon comme une autre de s'en débarrasser, plus écologique.
Ces meurtres sont perpétrés avec froideur, les soldats sont vraisemblablement entrainés à n'avoir aucune pitié. On en vient à se demander s'il possèdent toujours une part humaine en eux. Bien évidemment le but premier de la vidéo est de montrer l'absurdité de toute société ségrégationniste. Les roux sont ici un exemple de personnes sélectionnées pour un motif absolument injustifiable, histoire de montrer que n'importe quel groupe ou type de personnes est vulnérable. Les juifs, les tziganes, les homosexuels, les peuples d'ethnies différentes, combien de massacres ont été perpétrés au nom de la normalisation et la destruction de culture divergentes ? Trop.

Le devoir de mémoire, la prévention, le réveil des esprits. Une alerte.
Car il y a très peu d'espoir dans ce clip. Mais il y en a, continuons donc à nous battre.

       De mon côté je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec le livre Matin Brun, de Franck Pavloff. Ce livre qui date de 1998 est depuis peu je crois au programme des élèves de 3ème. C'est un ouvrage d'une dizaine de pages qui parle là aussi d'un état totalitaire qui exclu toutes les choses de couleur brune. L'ouvrage a gagné en popularité au fil des ans et il est trouvable assez facilement dans toutes les bonnes crèmeries, et sur Amazon si vous préférez. En plus le prix n'est pas un problème, il est vendu partout à 1€. Ce livre est aussi indispensable que puissant, le message qu'il fait passer est aussi fort que le clip ci-dessus. Franchement, 1€ quoi.

           Voila, Romain Gavras est donc un homme bourré de talent à suivre de très près. En septembre sort d'ailleurs son premier long métrage où il dirige un Vincent Cassel qu'il a pu croiser sur le tournage de Sheitan, film où Gavras avait un petit rôle. J'irai voir ce film avec une impatience et un appétit à la mesure de son génie.

Et sinon, par rapport à la musique en elle-même, j'aime pas.

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Canardlaquay 19/05/2010 21:31


Je valide (VDM) on a Matin Brun à lire.


Kahlan 19/05/2010 18:22


Oui, pour faire écho à ta toute dernière phrase, j'ai même l'impression que c'est Gavras qui sort vainqueur de cette collaboration, ce sont les images qu'on remarque, certainement pas la
musique.
C'est vrai que ce clip est puissant, ça change de certaines merdes qu'on nous colle à côté d'une musique.(non je dis ça parce qu'hier j'ai vu un clip de Lady Gaga).
Je note, pour le livre, je pense que je me le procurerai.


Tmnath 19/05/2010 18:30



Je ne connais pas vraiment l'artiste M.I.A., j'espère juste que ce n'est pas un de ses meilleurs morceaux, ce serait dommage qu'il ne puisse pas être diffusé à la télé tout ça ...


Tu me donneras ton avis sur Matin Brun :)