Notre avenir sur internet

Publié le par Tmnath

Esquisse de réflexion

 

J'y pensais récemment, à notre avenir à nous les "gamers". Gamers ou pas, d'ailleurs, surtout les personnes qui se sont bâties à travers les années des liens sur internet. On a tous rencontré des personnes sur le net avec lesquelles on joue, discute. Ces liaisons durent parfois 4-5 ans, voir plus, où on se retrouve chaque soir ensemble. On finit par très bien connaître ces personnes, comme de véritables amis. Mais viens l'entrée dans la vie active et un décroissement significatif du temps passé sur le pc, à l'exception des métiers directement liés. Notre génération nourrie au biberon par l'informatique lui restera-t-elle à jamais fidèle ? Dans le cas contraire, je vois bien les liens se rompre lentement. Plus de passage quotidien sur le forum favoris, plus de nouvelles à vos anciens amis par mail, plus de frags le soir entre amis virtuels, plus de raid sur ... ouais non.

Les autres s'habituent progressivement à notre absence, et finalement on ne représente plus qu'un souvenir. Comment tant d'années peuvent-elles être si insignifiantes, au point que le concept d'amitié n'intervienne que comme une nécessité du jeu ?

Ou alors internet serait réellement un monde à part, où chacun prend ses responsabilités en sachant que ces liaisons sont éphémères. Certaines personnes se disent aussi peut-être qu'il n'y a rien à attendre derrière les avatars et les pseudo.

Il y a bien sûr beaucoup de facteurs à prendre en compte, comme la quantité d'investissement ou la volonté de garder contact, mais maintes fois j'ai vu des personnes que je connaissais depuis plus de 2 ans disparaître de l'horizon électronique.

 

Alors, cher lecteur. Qu'est ce que ce sera pour toi, détachement progressif, presque imperceptible, ennui d'internet, j'ose dire, ou une vie online jusqu'à l'arthrose ?

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kahlan 20/10/2010 20:46


C'est une bonne interrogation que tu soulèves là. Je pense déjà qu'en effet, internet est un monde à part, il n'est pas que le reflet du monde réel. Du coup, on a parfois l'impression que certains
pensent que rien n'a d'importance, puisque c'est virtuel. J'imagine que du coup, ils n'ont aucun mal à se détacher rapidement de ceux qu'ils côtoyaient parfois tous les jours via le net.

Si je me prends pour exemple, j'ai parfois du mal à faire une croix sur une relation que je pouvais avoir avec un ami, qui lui, semble passer à autre chose. Moi aussi j'ai changé, et de médias
(adios msn, adios les forums) et de centres d'intérêt, mais j'osais espérer qu'il n'y avait pas que ça qui reliait les gens. Parfois, certainement que si, en fait.
(putain, mais c'est super gai, mon truc !:D)


Tmnath 20/10/2010 21:57



Oh mon dieu, un autre vrai commentaire !


De toute façon mon texte à la base était déjà pas mal gai.



Khamsou 17/10/2010 15:29


Et bien, à vrai dire je suis encore soumis à cette pression familiale. :o)
Mais ma foi, quand tu veux ! :D


Khamsou 17/10/2010 14:32


Je m'étais fait pas mal d'amis sur un RP sur Zelda (wouah, ça remonte). Je me rappelle que je passais des soirées à discuter avec ces personnes, à rigoler, à dire des conneries sur MSN. Puis au
final, on s'est oublié. Dès fois un p'tit message sur MSN, mais rien de plus, on s'est perdu.
Faut dire que le fait de ne pas se retrouver devant une personne physique est difficile, c'est presque des personnes qui n'existent pas.

L'amitié via Internet j'y crois, mais il faut s'en donner les moyens, il ne faut pas hésiter à rencontrer ces personnes. Actuellement j'ai deux amis sur Internet que j'ai rencontré il y a 3 ans à
qui je parle encore très régulièrement (j'ai fait une nuit blanche au micro avec l'un d'eux hier soir encore...), plus une foultitude de contacts avec lesquels je suis plus ou moins proche. Nan,
vraiment j'y crois, c'est juste que c'est pas facile à vivre, surtout jeune avec la pression parentale qui refusera à son enfant de voir ses "copains de 'internet".


Tmnath 17/10/2010 14:53



D'ailleurs, quand est-ce qu'on se voit ? :>



Marine 17/10/2010 13:13


Oh, le pauvre petit bichon, il a plus d ami, ne t en fais pas, moi je resterai la :)
fait un calin :)


Tmnath 17/10/2010 13:32



Ca m'apprendra à attendre des commentaires constructifs.