Lueur

Publié le par Tmnath

Cher blog, je sais que tu vas m'en vouloir, mais cet été je continue à faire du recyclage. Quand j'arriverai à court de texte sous le bras, peut-être que je m'y mettrai. Peut-être. En attendant, c'est toujours plus sympa que de te laisser dépérir. Aujourd'hui, contrairement à d'habitude, ce ne sera pas un texte de dépressif. C'est bien connu que j'ai un gros blog de dépressif, alors pour changer voici un texte d'espoir et de motivation.

 

- -

 

[Tiré d'une conversation avec une fille sur msn]


[...] Et je sais que tu mérites qu'on se soucie de toi. Certes, tu ne laisses peut-être rien paraître, ce qui est compréhensible. Mais il faut parler, en parler.
En restant seul dans ses problèmes, ça ne s'améliorera jamais. Tu dis ne pas pouvoir être heureuse. Et bien c'est faux, il te suffit de repenser aux fois où tu as été heureuse dans ta vie. Ce que tu voulais peut-être dire c'est "je ne peux plus être heureuse".
La recherche du bonheur, c'est le sens de la vie.
Des problèmes arrivent, plus ou moins graves. Les gens te disent qu'ils te comprennent, mais c'est faux.
Personne ne peux comprendre ce que ressent quelqu'un qui a presque tout perdu. J'étais comme ça moi aussi, il y a quelques temps.
Alors bien sûr tu vas te dire que j'essaie de juste de te sensibiliser en me rapprochant de tes problèmes.
Je veux juste te dire que je m'en suis sorti.
Il y a toujours des périodes de creux, de vide qu'on se dit impossible à surmonter.
Mais on finit toujours par remonter. Le chemin est plus ou moins dur, mais avec le temps nécessaire, on gravit la pente, on se redresse.
Et on peut sourire enfin. Apprécier un après-midi ensoleillé en écoutant de la musique.
Vivre.
Jamais on ne doit laisser tomber, même si on se sent seul et inutile. Il y a toujours quelqu'un sur qui compter. Quelqu'un sur qui on peut s'appuyer, une épaule solide pour continuer à avancer.
Car le sens de la vie, c'est vers l'avant.

Ouais j'ai écrit plein de belles paroles, j'ai mis de la jolie poésie dedans, mais ce qu'il faut retenir, c'est que tant qu'il restera des gens à aimer, il restera de l'espoir et une raison d'avancer.
Maintenant j'arrête, je vais finir par me faire pleurer moi-même tellement je suis narcissique.

 

- -

 

Toi aussi, tout l'été, regarde Tmnath recycler ses vieux pavés.

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Morphix 25/07/2010 18:22


En fait, on n'a pas besoin d'être "utile" (tant qu'on n'a pas le style de vie du parasite OFC). On est là et c'est tout ce qui compte, il y aura toujours des personnes qui seront heureuses de nous
voir bien vivantes.

Ne pas oublier : on est ami avec quelqu'un pour ce qu'il est, pas pour ce qu'il fait.