Ingouchie

Publié le par Tmnath

ingushetia flag b01

Je me baladais l'autre jour sur Facebook (ahah Facebook), insouciant, regardant d'un coin de l'oeil l'actualité répétitive de mes amis. Au milieu de ce fatras d'illétrisme, quelques photos ont attiré mon attention. Le titre de l'album, sobre mais signficatif, était "Mes racines". Ma souris, autant intriguée que moi, s'empressa de cliquer sur la vignette histoire d'en savoir plus. C'est à ce moment-là que j'ai appris que certaines personnes sur Facebook savent l'utiliser de façon intelligente. Ce recueil d'images avait en effet un but précis : le devoir de mémoire et la perpétuation d'une culture ancrée au fond d'une histoire.

L'Ingouchie, cette petite république coincée entre deux murs. L'Ingouchie se trouve à la frontière de la Russie et de la Tchétchénie. Vous n'êtes pas sans savoir (quoique, moi je l'étais) que la Russie est composée d'une quatre-vingtaine de républiques. Les tailles varient, les peuples aussi. Et c'est l'Ingouchie ici et maintenant, parmis eux, que j'avais devant les yeux. Un minuscule morceau de terre de la taille d'une grande île, une population que pourrait contenir une grande ville, et pourtant tellement de richesses. Sans doute est-ce le cas dans chacun de ces semi-pays, mais l'évocation d'un de ceux-ci suffira je pense à éveiller votre conscience.

Plutôt que de déballer sous forme de listes ces merveilles, petit cours d'histoire ici. Je suis assez désolé de ne pas avoir d'images à vous offrir, les seuls en ma possession étaient celles de feu mon compte Facebook. Je mettrai plus tard cet article à jour si je trouve de quoi illustrer, ça me semble très important vu le sujet.

... Ah, mais c'est la magie d'internet ! L'auteure de l'album Facebook et l'inspiratrice de cet article vient de me faire parvenir les photos ! Fantastique !

%20014~1 f2cc1e4c9b62 zhemchuzhina 7  82
 65-2  d0fd58364705f6191322ec51e6e1a899 full  az dance5  

 

Je vous propose une expérience toute simple : tapez dans Google "Ingouchie".

 

...

 

...

 

Alors ?

Quelles impressions en retirez-vous ? Horrible n'est-ce pas ? Et pourtant, sous ce "masque de terreur", des gens essaient de vivre. Des siècles de traditions, la flamme vacillante d'une culture qui refuse de s'éteindre. Tout est balayé par les horreurs de la guerre. Je me demande si les dirigeants des différents conflits eux-mêmes connaissent encore la cause de ces boucheries.

       Cepandant, tant que ce peuple subsistera, tant qu'il continuera à transmettre son savoir et à élever des enfants qui porteront fièrement le nom de leurs ancêtres, nous n'oublierons pas. Chacun de son côté s'organise comme il peut, mon amie avec l'expression de la beauté tremblotante d'une civilisation en perdition, moi avec mon pauvre petit article.

 

Tant qu'il restera des gens pour y croire et se révolter, rien n'est perdu.


[Lecture complémentaire]

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Madina 08/06/2010 18:45


Merci beaucoup pour cet article!!ça me fait vraiment beaucoup de plaisirs, car je viens de cette république et sa me touche beaucoup qu'il y a des gens ici qui s'y intéressent!


Tmnath 08/06/2010 19:26



C'est normal, personne ne peut rester insensible devant tout ça.



Tamara 07/06/2010 18:40


Franchement il est genial cet article, J'ADOOOOORE! :D
ça me fait tellement plaisir, t'imagines meme pas!!


Tmnath 07/06/2010 21:12



Mais de rien, c'est le minimum : D



Morphix 06/06/2010 14:00


Han, ça veut dire que tu t'es reconnecté sur Facebook et que tu ne souhaites plus supprimer ton compte ? :D

Encore un point de culture que tu marques là, j'imagine que chacun de tes lecteurs se sentira aussi petit et insignifiant que moi face à tant de "nouveautés ancestrales".


Tmnath 06/06/2010 14:19



Nan, ça date d'un peu avant la fin de mon Facebook :)


C'est vrai qu'on se sent ridicule à côté de tout ça.